Association

L'éducation par le travail

Le Foyer d'Accueil Médicalisé "Abbé Bassier"

Quel projet institutionnel ?

Le Foyer Abbé Bassier, en réponse aux besoins spécifiques de la personne avec autisme ou psychose déficitaire, propose un environnement où la relation va être possible.

De cette cohabitation active, porteuse de sollicitations constantes, où se comprendre n'est pas toujours choses facile, se poursuivent socialisation, épanouissement et perspectives d'orientation nouvelle. Le travail ou l'activité, comme élément tiers, est pratiqué sur la semaine ouvrable en petits groupes de six résidents maximum.

Foyer Accueil Médicalisé Abbé Bassier en Lozere

La prise en charge pluridisciplinaire est caractérisée par :

Le principe du travail et de l'effort demandés ont comme effets : l'intégration des règles, d'un cadre, des repères et une structuration des gestes au travers de toutes les tâches liées à l'intime ou aux activités : piscine, sports, repas d'autonomie, soutien scolaire, transferts, sous-traitance, chantiers agricoles, stages en entreprises ou en ESAT, etc.

Les temps d'animation font partie intégrante du Projet d'Etablissement et contribuent au programme de soin et d'éveil des résidents. Elles permettent également l'inscription visible dans l'environnement local.

Quels moyens?

L'hébergement

L'hébergement est assuré en chambre individuelle avec salle de bain composant un espace privatif de 20m2. Chaque lieu de vie compte six à sept chambres. La restauration est confectionnée sur place et respecte les caractéristiques de chacun (régime, religion, etc.). Une commission "Menus" regroupant des représentants des résidents, le personnel de cuisine, de soin et de direction se réunit chaque trimestre.

L'hygiène et la sécurité

L'entretien du linge de maison et des résidents est assuré par l'atelier "buanderie" de l'ESAT de Laval-Atger sous forme de prestation, à laquelle s'ajoute sur site, la ressource d'un lave-linge et sèche-linge par bâtiment, et une petite lingerie. Les résidents entretiennent, suivant leur autonomie, leur espace privé et participent à une rotation de services pour les espaces collectifs des lieux de vie. Ils participent à l'entretien d'une partie des espaces verts du FAM, la commission "Environnement", sensible au tri collectif notamment, a vu le jour en Octobre 2005. Un agent technique d'entretien assure la vigilance et l'entretien général.

Le lien familial

Nécessaire autant pour l'institution que pour le résident, l'entretien des liens avec la famille, le responsable légal, les proches et les partenaires institutionnels ou de soin est assuré par le secrétariat, la direction, le service soin, l'équipe éducative. Les familles peuvent téléphoner en soirée, rendre visite en prévenant 48 heures à l'avance. La restauration et l'hébergement ne sont pas assurés sur place mais le village et le canton proposent beaucoup de ressources à prix modique. Les résidents doivent passer au minimum un week-end sur deux au FAM. Le rythme des séjours en famille est défini par la famille, le résident conformément au projet individuel.

L'équipe s'attache au respect de la Charte des Droits et Liberté des Personnes Handicapées, au respect des droits et à la confidentialité de l'information, et cherche à impliquer le résident dans tous les choix qui le concernent.

Le livret d'accueil, le règlement de fonctionnement, le contrat de séjour apportent des éléments utiles à l'admission et des repères tout au long du séjour.

L'organisation du temps

En semaine, le réveil a lieu à 7H30. Les activités commencent à 9H15, s'interrompent à 11H30 environ, reprennent à 14H15 pour s'arrêter à 16H30.

De 17H00 à 19H00, temps personnel, sorties, activités inter-groupes, repas d'autonomie deux fois par mois. Dîner à 19H00 (Le petit déjeuner et le dîner sont pris sur les lieux de vie). Coucher au plus tard à 22H30.

Les horaires du week-end sont plus souples et s'adaptent aux projets de loisirs et d'animations.

Les services rendus

Foyer Accueil Médicalisé Abbé Bassier en LozereChaque lieu de vie compte une monitrice-éducatrice, trois aides-soignants ou aide-médico-psychologiques. La présence éducative s'interrompt le soir à 22H00 jusqu'au lendemain matin 7H00, période de nuit durant laquelle un(e) veilleur(se) qualifié aide-soignant ou AMP prend le relais en poste actif (4 rondes, vigilance et tenue d'un cahier de liaison spécifique).

L'expression des résidents

Par lieu de vie et par semaine, les résidents se réunissent en réunion d'usagers.

Un résident de chaque groupe élu par ses pairs participe au CVS (Conseil de la Vie Sociale) qui se réunit deux fois par an.

Chaque résident est invité à la restitution de sa synthèse. Les objectifs de son "Projet personnalisé" y sont précisés, il peut ainsi échanger avec son éducateur référent et le Chef de Service sur son avenir et son projet de vie.

Les transports

Les transports sont pris en charge par le FAM pour tous les déplacements attachés au Projet d'Etablissement. Les transports occasionnés par les séjours en famille (week-ends et vacances ne dépassant pas trente jours par an) sont assurés jusqu'aux gares du Puy-en-Velay ou de Langogne. Le FAM assure un transport sur Alès une fois par mois pour les résidents de la région.

Les financements

Le FAM bénéficie, d'une part, d'un prix de journée Aide Sociale, fixé chaque année par la DSD de la Lozère, et proposé aux autres départements d'où sont originaires les résidents (domicile de secours). Ce financement couvre les frais d'hébergement, de prise en charge éducative, de loisirs et de fonctionnement courant.

Il perçoit, par ailleurs, une dotation globale annuelle couvrant les dépenses afférentes au soin. Son montant est défini par la DDASS de Lozère. Ces dépenses sont réglementées par une convention signée avec la Caisse Régionale d'Assurance Maladie.

L'Etablissement est autorisé à percevoir directement l'Allocation Logement de chaque résident.

Comment être admis ?

Et après ?

Sauf motif disciplinaire grave ou incompétence médicale de la structure, les perspectives de sortie s'imposent à un moment du séjour, justifiées par l'évolution du résident et la durée (courte) de la prise en charge autorisée, soit 4 ans au maximum. L'Etablissement a la responsabilité de l'orientation, et avec le concours des partenaires et tuteurs, s'attache à trouver l'Etablissement de nouveau le plus adapté.

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement !

Retour Page "Les foyers accueil handicapés"

Haut de page