Association

L'éducation par le travail

Nos valeurs

Respect et écoute

Par lieu de vie et par semaine, les résidents se réunissent en réunion d'usagers. Par trimestre et sous la forme de délégation, en commission "Menus", et en projet, en commission "Environnement". Deux d'entre eux sont présents au Conseil de la Vie Sociale, jumelé avec celui du ESAT-FOYER de Laval-Atger qui se réunit trois fois par an. Chaque résident est sollicité pour participer à la fin de sa réunion de suivi et peut interpeller son éducateur référent sur son projet individuel, ou consulter son dossier individualisé.

Soutien, activité professionnelle et extra-professionnelle

Un établissement et service d’aide par le travail doit offrir aux personnes handicapées, une activité productive, en assortissant celle-ci des soutiens qui conditionnent son exercice. Par activités productives, il faut entendre des activités procurant une valeur ajoutée, cette valeur ajoutée devant revenir aux travailleurs handicapés pour une part, la principale et servir pour une autre part au maintien et au développement de l'outil de travail de l'établissement.

Au-delà des soutiens qui conditionnent immédiatement l'exercice des activités productives, nous organisons des actions qui visent à donner aux intéressés les moyens d'une insertion sociale et professionnelle, immédiate ou ultérieure.

Nous accordons également une grande importance aux activités extra-professionnelles : loisirs, d'activités sportives, d'ouverture sur l'extérieur, d'initiation à la vie quotidienne ... qui ont leur importance dans un projet global d'épanouissement professionnel et social.

Ainsi le sport est très présent dans la vie de l’institution. L’éducateur sportif assure des entraînements réguliers dans différentes disciplines du sport adapté auxquelles chacun peut participer après cotisation à l’association l’échos de Laval.

Le secret professionnel

L'article 226-13 du nouveau code pénal de 1994 interdit de divulguer un secret à "toute personne qui en est dépositaire soit par état, soit par profession".

Ainsi chaque professionnel de l'Institution est soumis au secret professionnel. La divulgation d'un secret est passible d'un an de prison et 15 000 € d'amende. Mais, elle peut également être l'objet d'une sanction professionnelle à l'initiative de l'employeur, voire d'une action au civil à la demande de la personne lésée.

Toutefois, le secret est levé en cas de :

La loi n'impose pas la transgression du secret. Un professionnel ne peut pas être poursuivi pour non-dénonciation de crime. Le professionnel qui se tait court alors le risque d'être poursuivi pour "non-assistance à personne en danger" (article 233-6).

Au sein du ESAT-FOYER "Le Prieuré" un protocole de signalement des maltraitances a été mis en place.

Le secret médical

Il est à la base de la relation de confiance patient/médecin et repose sur le respect de la personne et de sa vie privée. Par extension au secret médical, toute personne prise en charge dans l'Institution "a droit au respect de sa vie privée et au secret des informations la concernant". (article L 1110-4 du code de la santé publique).

Seul l'accord du patient permet au médecin de communiquer des informations le concernant, et ce même à l'adresse d'un confrère ou de sa famille.

Par contre, les informations concernant un résident sont considérées comme étant "confiées" à l'ensemble de l'équipe. Il y a alors partage du secret.

Haut de page